Agoravita Com, Infra, Dev et Form Contact Menu
Agoravita - Témoignage de Coralie & Jamel

Coralie Bouleau et Jamel Zinini, administrateurs système et réseau, Pôle Infrastructures et Services


Quel est votre parcours jusqu'à AgoraVita ?

Coralie : J'ai passé une licence de physique-chimie, j'ai arrêté mes études et j'ai travaillé 6 ans dans la restauration. J'ai voulu entamer une reconversion professionnelle et j'ai suivi la formation de technicien informatique à l'ADRAR. J'ai fait mon stage chez AgoraVita et j'ai été embauchée dans la foulée en CDI.

Jamel : Pas de reconversion pour moi, je suis dans l'informatique depuis le lycée ! J'ai passé un BAC spécialisé puis un DUT Services, Réseaux et Communication. J'ai eu ma propre boîte en informatique pendant 2 ans. Ensuite j'ai passé 1 an et demi chez Apple en Irlande, puis j'ai intégré une entreprise de réseau et développement à Lyon. J'ai aussi été DSI intérimaire pendant 3 ans. Et je vous passe plein de petites expériences intermédiaires ! Pour finir, j'ai rejoint AgoraVita.

En quoi consiste votre métier d'administrateur système et réseau ?

Coralie : On a plusieurs types de missions. Il y a la partie prestations : cela peut être des intégrations d'équipements, des renouvellements de serveurs, de pare-feu... Il y a aussi la partie préventive, on intervient chez nos clients pour maintenir leur infrastructure, répondre aux questions des utilisateurs, vérifier que tout est à jour. Et puis il y a le support téléphonique, la hotline, où on traite les incidents. Nos interventions sont très variées.

Jamel : Les missions sont réparties en fonction des compétences, des niveaux d'expertise et de l'intérêt qu'on porte à certains sujets. Par exemple, comme je m'intéresse beaucoup à Veeam en ce moment, le responsable d'équipe essaie de me mettre sur des missions de ce type.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus au quotidien ?

Coralie : Ce qui me plaît vraiment, c'est que tu n'as pas le temps de t'ennuyer, ce n'est pas monotone du tout. Les journées ne se ressemblent pas.

Jamel : Ça veut dire qu'il y a plein de sujets sur lesquels on peut monter en compétences. Dans d'autres structures, on voit des techniciens cantonnés à 1 ou 2 domaines, ils ne font que ça. Nous, on ne reste pas cloisonné, on sort régulièrement de notre zone de confort, c'est plus marrant et formateur.

Coralie : Il faut aimer le changement. Et le contact. En général, on va chez deux clients différents par jour. On se déplace énormément.

Jamel : Du coup, on a une vraie autonomie, on gère nous-mêmes la communication avec le client. Toutes les boîtes te la promettent, cette autonomie, mais ici elle est bien réelle !

Coralie : Mais on aime bien aussi revenir au bureau et retrouver l'équipe. L'ambiance est super 😉